N° 247

N° 217

N° 124

RÉSULTATS DE RECHERCHE

Loading...

LE MAG

ÉMISSION DU 07.11.2022

École à la maison : quel rythme pour l'enfant ?

"On suit majoritairement son rythme, c'est une enfant curieuse qui impose d'elle-même des moments d'apprentissage", explique Marie Cao, maman qui fait l'instruction dans la famille, et fondatrice du compte Instagram @littlebunbao. "L'organisation est différente d'un emploi du temps scolaire. On n'a pas une heure de maths, suivie d'une heure de français. Si l'enfant est intéressé par les maths, et qu'il a envie d'y passer trois heures, il y restera trois heures. Cela permet de ne pas stopper la concentration de l'enfant", avoue Anne-Laure Schneider, formatrice "Montessori" à la maison. L'instruction à domicile, aussi appelée "école à la maison", peut être choisie par les familles, mais une nouvelle loi "confortant le respect des principes de la République", promulguée le 24 août 2021, durcit les règles et met en lumière de nouvelles dispositions pour mieux encadrer ce mode d'instruction. La scolarisation de tous les enfants dans un établissement scolaire est désormais obligatoire depuis la rentrée 2022, et "l'instruction d'un enfant en famille devient dérogatoire". Les familles doivent alors faire une "demande d'autorisation" à l'Etat. Cette dernière sera accordée pour quatre motifs seulement: l'état de santé de l'enfant, la pratique d'une activité sportive ou artistique intensive, l'itinérance de la famille, ou l'existence d'une situation propre à l'enfant.

Pédagogie
Vie scolaire

LE MAG

Patrice Boisfer
9H - 9H30
PROGRAMME :

Orientation, citoyenneté, innovations numériques ou encore place de l'écologie à l'école... Chaque jour, Patrice Boisfer et ses invités abordent les initiatives locales déployées partout en France en faveur de l'éducation.

Nos suggestions

les vidéos qui pourraient vous plaire

  • 61 min.

    Le Grand JT de l'Éducation (22/04/2024) – Pourquoi est-ce si difficile d'obtenir une mutation ?

    Selon le syndicat enseignant UNSA, et selon bon nombre d'enseignants, Paris est devenu un "département-prison". En effet, les mutations de professeurs sont quasiment refusées. Pourquoi est-ce devenu si compliqué de changer d'établissement ? Quelles sont les solutions proposées par l'État pour améliorer les conditions de travail du corps enseignant ? Rémi Boyer, fondateur et président de l'association "Aide aux profs", et Adrien Misson, référent national UNSA, sont les invités de Virginie Guilhaume pour en parler.
    Autrice de nombreux livres pour la jeunesse et les adultes, la médecin et haptothérapeute Catherine Dolto a lancé son podcast pour accompagner les familles. Elle en parle en plateau en deuxième partie.
    En fin d'émission, Loïc Landrau fait la "Lumière sur" l'histoire de l'internat en France.

    Voir la vidéo #Salle des profs
  • 7 min.

    À Montpellier, les agresseurs de Samara sanctionnés : l'actu en bref du 22 avril 2024

    Inauguration par Gabriel Attal d'un internat à Nice (Alpes-Maritimes), les agresseurs de Samara sanctionnés, un couvre-feu pour les mineurs à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe... Loïc Landrau fait le tour de l'actualité éducative du 22 avril 2024.

    Voir la vidéo #Actualité
  • 1 min.

    Pourquoi il faut favoriser l'égalité filles-garçons dans la cour de récréation

    Le 21 avril 1944, les femmes françaises obtiennent le droit de voter et de se présenter à une élection. 80 ans plus tard, il reste encore beaucoup à faire pour l'égalité entre les femmes et les hommes. Pour Fabienne Alamelou-Michaille, fondatrice de l'association "Leadtogether", ce combat pour l'égalité passe "par l'école" et notamment par la mise en place d'actions dans la cour de récréation. Elle estime qu'il faut "faire attention à ce que les garçons n'occupent pas toute la place". Sur le plateau de "La Quotidienne", l'autrice du livre "Des femmes et des hommes : le pouvoir en partage", constate que la position de chaque enfant dans cet espace éducatif "détermine la structuration du cerveau".

    Voir la vidéo #Extra-scolaire
  • 1 min.

    Les discriminations capillaires sont-elles liées au manque de représentation ?

    Trop crépus, trop frisés... Dans le monde professionnel, les femmes continuent de subir de nombreuses discriminations, notamment sur leurs cheveux. Pour mettre fin aux discriminations capillaires liées à la texture ou au style du cheveu, le député Olivier Serva a porté une proposition de loi. Selon Hashley Auguste, auteure en littérature jeunesse, "l'invisibilisation de personnages avec des cheveux afro n'aident pas les enfants à comprendre ce sujet". Pour valoriser la diversité, elle a créé le personnage "Little Nappy".

    Voir la vidéo #Extra-scolaire
  • 1 min.

    Nouveau brevet des collèges en 2025 : une bonne idée ?

    Fin 2023, l'ancien ministre de l'Éducation nationale, Gabriel Attal, a annoncé vouloir réformer le brevet des collèges, qui doit entrer en vigueur en juin 2025. Il souhaite "donner une véritable exigence au diplôme national du brevet", en estimant que ce diplôme souffre d'une "dévalorisation des notes" et d'un "affaissement du niveau d'exigence". Tristan Brams, secrétaire fédéral SGEN-CFDT considère qu'"ajouter du poids à cet examen" n'est pas pertinent. Il explique pourquoi.

  • 31 min.

    Le Mag (22/04/2024) – Qu'est-ce que la discrimination capillaire ?

    L'Assemblée nationale a adopté, le 28 mars dernier, un projet de loi sur la "discrimination capillaire", porté par le député Guadeloupéen Olivier Serva. De quelle discrimination parle-t-on ? Pourquoi est-ce une avancée ? Que va apporter cette loi pour les personnes concernées dans le milieu professionnel ? Qu'est-ce que le mouvement "Nappy" ? Guylaine Conquet, artiste, journaliste et conférencière, Albanne Noiran, présidente de l'association "Libérons nos cheveux" (LNC) et Hashley Auguste, auteure en littérature jeunesse, sont les invitées de Patrice Boisfer pour en parler.
    Dans sa "Loupe", Alix Nguyen met en lumière l'association "Jur'afro".

    Voir la vidéo #Extra-scolaire
  • 30 min.

    L'École du futur (22/04/2024) – CNJE : rapprocher les étudiants et les entreprises

    Depuis 1969, la Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE) se mobilise pour faire découvrir le monde de l'entreprise aux jeunes. Elle peut également peser dans les décisions en faveur de la jeunesse. Comment fait-elle ? Pourquoi son statut a-t-il failli disparaître ? Alexandre De Almeida, président de la CNJE, est l'invité de Philippine Dolbeau pour en parler.
    Vulgarisateur scientifique francophone, il représente la nouvelle génération de l'émission "C pas sorcier". Dans le "Focus" du jour, Jean Martinho dresse le portrait de Dr Nozman.
    Dans son "Idée derrière la tech", Benoît Grunemwald fait un tour d'horizon des métiers de la tech et de la cybersécurité.

    Voir la vidéo #Orientation
  • 2 min.

    Avec les "Junior-entreprises", les étudiants militent pour l'insertion professionnelle

    Seules 15 % des universités disposent d'une "junior-entreprise". Ces associations permettent aux étudiants de découvrir et de faciliter leur insertion professionnelle en réalisant des missions et en créant leur réseau. Aujourd'hui, il existe 260 "junior-entreprises" partout en France, qui regroupent plus de 25 000 étudiants chaque année. Objectif ? "Offrir cette expérience au plus grand nombre d'étudiants", explique Alexandre De Almeida, président de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE). Sur le plateau de "L'École du futur", il explique le fonctionnement d'une "junior-entreprise".

    Voir la vidéo #Extra-scolaire
  • 28 min.

    La Quotidienne (22/04/2024) – Égalité femmes-hommes : comment briser le plafond de verre ?

    Le combat pour l'égalité femmes-hommes à l'école et dans le monde du travail progresse, mais il reste encore beaucoup à faire pour briser le plafond de verre. Comment mieux faire ? Fabienne Alamelou-Michaille a écrit un livre à ce sujet, intitulé "Des femmes et des hommes : le pouvoir en partage". Elle est l'invitée d'Emmanuel Davidenkoff pour en parler.
    C'était le 21 avril 1944. Une ordonnance du gouvernement provisoire du général de Gaulle à Alger accorde le droit de vote aux femmes. Cécile Fournier sort son "Antisèche" pour revenir sur les 80 ans du droit de vote des citoyennes.
    Dans son "Heure de la récré", Cécile nous emmène à Berck-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, pour découvrir la 37ᵉ édition des Rencontres Internationales de Cerfs-Volants.
    En fin d'émission, on retrouve Marie Ollivier pour son "Cours particulier". Elle évoque les liens entre le sport et l'éducation en Afrique du Sud.

    Voir la vidéo #Extra-scolaire
  • 27 min.

    Souvenirs d'écolier (20/04/2024) – Émilie Satt

    Le grand public a découvert Émilie Satt en 2018 aux côtés de son mari, Jean-Karl Lucas. Ensemble, ils forment le duo Madame Monsieur, qui a représenté la France à l'Eurovision 2018, avec la chanson "Mercy". La chanteuse Émilie Satt est l'invitée de Malika Ménard. Sur le plateau de "Souvenirs d'écolier", elle revient sur sa scolarité, sur ses premiers pas dans la musique, sur la création du titre "Mercy", devenu, depuis, un livre et sur ses projets artistiques à venir.

    Voir la vidéo #Vie scolaire
  • 7 min.

    Trois enquêtes ouvertes à l'école de Saint-Cyr Coëtquidan : l'actu en bref du 19 avril 2024

    Gabriel Attal appelle à un "sursaut d'autorité", après l'agression au couteau devant une école du Bas-Rhin, l'adolescente est décédée à la suite d'un arrêt cardiaque, un des jeunes a reconnu les faits après l'agression violente à Grande-Synthe (Nord), trois enquêtes ouvertes après "des faits de nature sexuelle commis au sein de l'institution" à l'école de Saint-Cyr Coëtquidan (Morbihan)... Guillaume Buan fait le tour de l'actualité éducative du 19 avril 2024.

    Voir la vidéo #Actualité
  • 60 min.

    Le Grand JT de l'Éducation (19/04/2024) – Brevet des collèges 2025 : qu'est-ce qui change ?

    "Choc des savoirs" et retour à l'exigence... C'est le message du gouvernement pour rehausser le niveau des élèves. Il prévoit d'ailleurs une nouvelle formule pour le brevet 2024. Quels sont les changements à noter pour cet examen ? Qu'en pensent les élèves, les familles et le corps enseignant ? Julien Cahon, professeur des universités et Tristan Brams, secrétaire fédéral SGEN-CFDT sont les invités de Virginie Guilhaume pour en parler.
    Alors que le nouveau programme d'éducation à la vie affective et sexuelle s'appliquera dès la rentrée, Clémentine Du Pontavice, autrice et illustratrice, a souhaité démonter les idées reçues sur la sexualité dans son livre "10 idées reçues sur la sexualité : pour une intimité joyeuse". Elle en parle en deuxième partie d'émission.
    En fin d'émission, Guillaume Buan sort son "Agenda" pour proposer quelques sorties culturelles à faire en famille.

  • 1 min.

    École : "L'origine sociale prime quoi qu'il arrive"

    Quelle est la place de l'école dans le quotidien des familles populaires immigrées ? C'est l'une des questions qui traverse l'ouvrage de Chloé Riban, enseignante-chercheuse et docteure en sciences de l'éducation. Dans "L'école dans le quotidien de mères de familles populaires immigrées", elle explique que "pendant longtemps, les enseignants ont attribué les difficultés des enfants à leur origine sociale, alors qu'aujourd'hui, dans les discours des professeurs, cela se tisse avec la question de l'origine culturelle". D'après les travaux en sociologie de l'école, elle explique que "l'origine sociale prime quoi qu'il arrive".

    Voir la vidéo #Vie scolaire
  • 2 min.

    Comment créer du lien entre jeunes et entreprises ?

    En 2030, la Génération Z – ces jeunes nés à la fin des années 90 – représentera 30% de la population active dans le monde. Souhait de télétravailler, d'effectuer des horaires convenables sans empiéter sur la vie privée, refus de faire des heures supplémentaires... Les attentes de la Gen Z peuvent parfois faire grincer des dents les chefs d'entreprises. Pour Jasmine Manet, directrice générale de l'association "Youth Forever", la Gen Z peut trouver sa place dans le monde du travail, en "portant les sujets" qui lui tient à cœur, et peut "se faire entendre". Pour y parvenir, elle doit "trouver un niveau d'empathie et d'écoute". Pour créer du lien entre les générations au sein d'une entreprise, elle estime que les espaces de travail communs ou encore l'organisation de tournoi de foot sont un bon levier d'intégration.

    Voir la vidéo #Extra-scolaire
  • 29 min.

    L'École du futur (19/04/2024) – Comment tisser des liens entre les jeunes et les entreprises ?

    Améliorer le dialogue intergénérationnel entre jeunes et entreprises, les accompagner dans leur orientation, et dans ses engagements, c'est la mission que s'est donnée notre invitée. Jasmine Manet, directrice générale de l'association "Youth Forever" est l'invitée de Philippine Dolbeau pour en parler.
    En l'espace de quelques mois, Arthur Mensch s'est imposé dans le monde de l'intelligence artificielle. Dans le "Focus" du jour, Jean Martinho dresse le portrait de celui qui a créé Mistral AI.
    Dans son "Idée derrière la tech", Milly Addaé donne quelques stratégies pour mémoriser plus facilement.

    Voir la vidéo #Extra-scolaire
  • 1 min.

    Loire-Atlantique : quels projets éducatifs pour favoriser l'inclusion ?

    "D'ici à 2028, nous aurons accompagné 79 projets de logements inclusifs accueillant plus de 450 personnes en situation de handicap", précise Michel Ménard, président du département de la Loire-Atlantique. C'est le cas notamment de la maison Villeneuve, destinée aux jeunes adultes souffrant de troubles autistiques. Selon Michel Ménard, l'inclusion passe par l'école. Pour que celle-ci soit "réussie", il estime qu'il faut "avoir des réponses adaptées et du personnel formé".

    Voir la vidéo #Vie scolaire
  • 28 min.

    La Quotidienne (19/04/2024) – L'école et les mères de familles populaires immigrées

    La coéducation est au cœur des politiques éducatives depuis une trentaine d'années. Ce principe invite école et parents à œuvrer de concert pour la réussite des élèves. Mais comment cette coéducation se déroule-t-elle lorsque les parents sont peu familiers de l'école à la française ? Chloé Riban, enseignante-chercheuse, vient de publier un livre sur ce sujet intitulé "L'école dans le quotidien de mères de familles populaires immigrées". Elle est l'invitée d'Emmanuel Davidenkoff pour en parler.
    En Inde, près d’un milliard de personnes se rendent aujourd'hui aux urnes pour les élections législatives. Dans son "Antisèche", Brandon Waret fait le point et revient sur l'histoire de l'Inde, pays le plus peuplé du monde.
    Dans son "Heure de la récré", Brandon évoque un jeu pour alerter sur les débris spatiaux.
    En fin d'émission, on pousse les portes de la "Librairie" pour retrouver Célie Lutton. Notre libraire propose une sélection de livres jeunesse pour bien démarrer le week-end.

    Voir la vidéo #Parentalité
  • 1 min.

    Michel Ménard : "la mixité, une chance et un enjeu républicain" en Loire-Atlantique

    Dans le département de la Loire-Atlantique, trois nouveaux collèges sortiront de terre pendant l'année 2024. Parmi ces nouveaux établissements, celui du centre-ville de Nantes qui pourra accueillir jusqu'à 780 élèves. Objectif ? Améliorer la mixité sociale. "Nous avons revu le périmètre de recrutement pour que des enfants de milieux divers puissent accéder à ce collège et se rencontrer", explique Michel Ménard, président du département de la Loire-Atlantique. Sur le plateau du "Mag", il estime que la "mixité est une chance et un enjeu républicain".

    Voir la vidéo #Vie scolaire
  • 61 min.

    Le Grand JT de l'Éducation (18/04/2024) – Le stage de quinze jours en seconde, une bonne idée ?

    Du 17 au 28 juin 2024, tous les élèves de seconde devront effectuer un stage obligatoire d'observation en entreprise. Pourquoi le gouvernement a-t-il annoncé cette mesure ? Michel Abhervé, expert en économie sociale et solidaire et Marine Ilario, journaliste à l'Étudiant, sont les invités de Virginie Guilhaume pour en parler.
    Sensibiliser les jeunes à la cause du développement durable en leur donnant la parole, c'est la mission de l'Union nationale des Maisons familiales rurales. Ronan Devaux, animateur en charge du volet pédagogique du projet "Tide", en dit plus en deuxième partie.
    Dans sa chronique "Quoi de neuf sur les réseaux ?", Guillaume Buan présente un moniteur d'auto-école sur TikTok.

    Voir la vidéo #Orientation
  • 1 min.

    Stage en seconde : "Quand on a la possibilité de faire un stage, c'est toujours très positif"

    C'est une annonce qui a suscité la surprise. Cette année, du 17 au 28 juin 2024, tous les élèves de seconde générale et technologique devront effectuer un stage pendant deux semaines. Objectif du gouvernement ? "Reconquérir le mois de juin pour les élèves qui ne passent pas d'épreuves en fin d'année", avait déclaré Emmanuel Macron. "Quand on a la possibilité de faire un stage, c'est toujours très positif", considère Marine Ilario, journaliste à l'Étudiant. Elle estime que cette étape permet à l'élève de pouvoir "constituer son réseau", et de pouvoir découvrir sa future voie professionnelle.

    Voir la vidéo #Orientation
  • 29 min.

    Le Mag (19/04/2024) – Quelles innovations éducatives en Loire-Atlantique ?

    Aujourd'hui, dans le "Mag", on se penche sur les initiatives éducatives dans le département de la Loire-Atlantique. Quels sont les projets pédagogiques déjà déployés et ceux à venir pour 2024 ? Face à la crise économique et climatique, pourquoi le département a-t-il décidé de miser sur la solidarité ? Qu'en est-il du numérique à l'école ? Michel Ménard, président du département de la Loire-Atlantique et président du conseil d'administration du SDIS44, est l'invité de Patrice Boisfer pour en parler.
    Dans sa "Loupe", Alix Nguyen évoque la Maison Villeneuve, lieu unique en France qui s'adresse aux jeunes autistes en Loire-Atlantique.

    Voir la vidéo #Vie scolaire
  • 8 min.

    Les annonces de Gabriel Attal à Viry-Châtillon : l'actu en bref du 18 avril 2024

    Annonces de Gabriel Attal à Viry-Châtillon (Essonne), attaque au couteau près d'une école dans le département du Bas-Rhin, meurtre d'un jeune homme à Grande-Synthe (Nord), une directrice d'école frappée à Marseille (Bouches-du-Rhône), opération "place nette" en Guadeloupe et couvre-feu pour les mineurs... Guillaume Buan fait le tour de l'actualité éducative du 18 avril 2024.

    Voir la vidéo #Actualité
  • 61 min.

    Le Grand JT de l'Éducation (18/04/2024) – Le stage de quinze jours en seconde, une bonne idée ?

    Du 17 au 28 juin 2024, tous les élèves de seconde devront effectuer un stage obligatoire d'observation en entreprise. Pourquoi le gouvernement a-t-il annoncé cette mesure ? Michel Abhervé, expert en économie sociale et solidaire et Marine Ilario, journaliste à l'Étudiant, sont les invités de Virginie Guilhaume pour en parler.
    Sensibiliser les jeunes à la cause du développement durable en leur donnant la parole, c'est la mission de l'Union nationale des Maisons familiales rurales. Ronan Devaux, animateur en charge du volet pédagogique du projet "Tide", en dit plus en deuxième partie.
    Dans sa chronique "Quoi de neuf sur les réseaux ?", Guillaume Buan présente un moniteur d'auto-école sur TikTok.

    Voir la vidéo #Orientation
  • 2 min.

    Comment le PSG gère la scolarité de ses jeunes joueurs ?

    Avant de devenir footballeurs professionnels, les jeunes joueurs intègrent généralement des centres de formation, qui sont gérés les clubs professionnels. S’ils développent leurs compétences footballistiques, les aspirants professionnels continuent d’aller à l’école, au moins jusqu’à l’obtention du baccalauréat. Sur le plateau du "Mag", Mehdi Rahoui, directeur de l'éducation du Centre de formation du Paris Saint-Germain (PSG), est revenu sur le projet socio-éducatif du club de la capitale.

    Voir la vidéo #Orientation
  • 1 min.

    Marko Labo des réseaux : "Il ne faut pas interdire l'intelligence artificielle dans l'enseignement"

    ChatGPT, Canva, Dall-e... Tous ces outils d'intelligence artificielle ont fait progressivement leur apparition dans le monde de l'éducation. Pour Marko, créateur de la chaîne YouTube "Labo des réseaux", l'intelligence artificielle "va prendre de plus en plus d'ampleur. Il ne faut pas l'interdire dans l'enseignement". Il estime, au contraire, qu'il faut enseigner les bons usages et qu'il faut considérer l'IA comme un "assistant pédagogique et non pas comme remplaçant pédagogique".

    Voir la vidéo #Vie scolaire

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter SQOOL TV En renseignant votre email, vous acceptez de recevoir régulièrement notre newsletter par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez à tout moment vous désabonner avec le bouton de désinscription qui figure en bas de chaque mail reçu.